Petro Caribe: Kedlaire Augustin et la « majorité petro »

Il ne fait aucun doute que la stratégie de la « majorité petro » consiste à décrédibiliser le rapport Beauplan. En ce sens, des rencontres ont eu lieu entre les membres de la « majorité petro » et des responsables du pouvoir en place pour définir les stratégies à adopter afin de rejeter purement et simplement les travaux de la commission. L’aspect légal et constitutionnel mis en avant par Kedlaire Augustin, proche du pouvoir et également chef de fil de la « majorité petro »,  a reçu l’aval de Wilson Laleau. Il a été aussi clairement demander aux sénateurs de la « majorité petro » de ne pas engager aucun débat sur le fond du rapport. Il se peut bien qu’il y ait des modifications dans la stratégie de la ‘majorite petro » dans la prochaine séance. En ce sens, une rencontre est prévue ce week-end dans la capitale pour réviser la stratégie à adopter Mardi prochain.

A noter que plusieurs des personnalités indexées dans les deux rapports occupent de haute fonction dans l’administration Moise/Lafontant. Parmi eux figurent des anciens premiers ministres, plusieurs ex-ministres et des propriétaires d’entreprises privées.

Robert Talo

Ayiti Koneksyon: Pourquoi Haiti est si pauvre?

Prof. Eddy Labossière, Docteur en Sciences Economiques, sera l’invité de Ayiti Koneksyon  dans la deuxième partie de l’émission qui débutera à compter de 9 pm sur la Radio Voix Communauté Haïtienne (www.rvcham.com). Avec  Dr. Labossière, nous allons poursuivre le débat sur la situation socio-économique d’Haiti. L’émission sera d’une portée hautement académique. En ce sens, nous encourageons tout le monde et surtout les jeunes universitaires à écouter avec beaucoup d’intérets cette émission. Vous pouvez écouter la radio directement a partir du www.rvcham.com, sur TuneIn, ou sur audionow a partir des numéros suivants : 712-432-7161 (USA) ; 514-819-0549 / 438-700-2674 (Canada) ; 829-947-3916 (SDM) ; 33180141468 ( France).

Emmanuela Douyon: Pourquoi Haiti est si pauvre?

Pourquoi Haiti est aussi pauvre? Pour en savoir plus, on vous donne rendez vous ce soir a compter de 9:00 pm sur la Radio Voix Communauté Haïtienne a travers Ayiti Koneksyon. Avec Emmanuela Douyon,  on fera le point sur cette question et bien d’autres. Vous pouvez nous écouter a partir des numéros suivants: 712 432 7162 ( USA); 438 700 2674/514 819 0549 ( Canada). TuneIn: www.rvcham.com

Esaie N. Boncoeur

Haïti a choisi de devenir un pays pauvre…

Etzer S. ÉMILE

Les vingt raisons qui le prouvent:

Pour en savoir plus, écoutez nous demain soir à compter de 8:00 sur la Radio Voix Communauté Haïtienne à travers Ayiti Koneksyon. Avec l’auteur , nous allons faire un survol historique pour savoir comment sommes nous arrivés là. Vous pouvez nous écouter à partir des numéros suivants: 712-432-7162 (USA); 438-700-2673/514 819 0549 (Canada); 33180141468 (France); 8299473916 (RD).

Happy New Year!

 

As you ready yourself to welcome the new year and leave the bittersweet memories behind of 2017? It is the time to start anew. May the universe bless you in surprising and joyful ways. Wish you a very happy 2018!

Esaie N. Boncoeur

Ayiti Koneksyon: Romiald Oscar!

A compter de 8: 15 ce soir nous accueillons à travers Ayiti Koneksyon l’entrepreneur Romiald Oscar. Vous pouvez nous écouter sur TuneIn, Audio Now, ou a partir de notre website: (www.rvcham.com).

Jovenel Moïse: bat zèl ou pi wo

A l’heure actuelle, si vous ne vous sentez pas dans l’obligation d’accomplir de grandes œuvres, inévitablement vous allez vous jeter dans de basses œuvres.
Quelqu’un a fait la Citadelle, quelqu’un d’autre a fait Péligre, on dit qu’il a fait l’Aéroport Toussaint Louverture et, vous? Vous ne vous sentez pas capable d’offrir quelque chose de plus grand que votre physique, qui dépasserait votre petite tête? Continuer la lecture de Jovenel Moïse: bat zèl ou pi wo

Points forts et points faibles de ce budget national générateur de crise

E_Emille_profil-size-340x240

Publié le 2017-09-19 | Le Nouvelliste

National –

Le budget national n’a jamais occupé une place aussi importante dans l’opinion publique. Il n’a jamais suscité autant de débats. Il n’a jamais été aussi controversé. On est passé d’une société qui s’en foutait totalement du budget dans les années passées à une société où tout le monde devient « expert du budget». Réflexion. Position. Continuer la lecture de Points forts et points faibles de ce budget national générateur de crise

Ayiti Koneksyon: Nenel Cassy

esaie

Nan kad emisyon ke n te reyalize Samedi ki sot pase a avèk Senateur Nenel Cassy ki ap prezide komisyon finans nan sena, nou te pale en details sou pwojè budget 2017-2018 la. Rapò komisyon ki te fòme nan sena pou travay sou budget a jistifye tout pwoblèm legal li soulve nan kad emisyon an. Malgré tou, sa pa anpeche 19 senateurs vote budget a. Nan eksplikasyon ke Senateur Dumont avanse pou jistifye vote li  kont budget a, li evoke menm pwoblèm legal ke Nenel Cassy ak komisyon an avanse. Nap raple ke Senateur Dumont se sèl senatè ki vote kont budget sa. Nou ka remake ke yo oblije fè back sou 10,000 goud ke yo te prevwa fè diaspora a peye. Si pat gen gwo mobilization ki fèt nan diaspora, m bann garanti yo pa tap fè back. An nou imagine yon moman ke jen fanm ak gason nan peyi a te kanpe pou defann dwa yo jan diaspora a fè sa, palman, primati ak egzekitif la pa ta kapab jwen pi gwo anvlòp nan budget a ke sante, environman, ak jistis. Li klè ke priyorite palman ak prezidans nan se eleksyon. Kès nwa ki nan men pouvwa sa yo pral sèvi pou jere jen fi ak jen gason 50,100, ak 200 dola pou yo ka jwen vote jen sa yo. Sa ki pi tris la, se jen gason ak jen fanm ki gen potansyalite pou ta vini gwo lidè ke pouvwa yo ap itilize pou fè travay sa. Valery Numa te konn ap pouse yon seri de jeune pou pran relève ki jounen jodi a nwaye andan pouvwa a. Eske n ka kritike yo paske yap travay? Non. Jan koze a di sa: sak vid pa kanpe. Si n te gen yon leta ki te bay sitwayen yo menm opotinite, nou te ka pi alèz poun  kritike  chwa ki depaman ak diskou yo.  Kòm nou gen yon leta patipri, kote ke se sèlman moun kap sipote pouvwa yo ki ka jwen travay, nou oblije konprann jen sa yo ki, anpil ladan yo, se pitit malere ak malerèz kap bat dlo pou fè bè. Se move repatisyon resous peyi a ki fè peyi a nan eta sa; se move repatisyon resous peyi a ki eksplike vilnerabile sitwayen yo lè gen move tan. Pandan ke nap ankouraje jen fanm ak jen gason vanyan nan peyi a pou yo goumen pou gen yon pi bon repatisyon nan resous peyi a, nap ankouraje tout Ayisyen fè solidarite yon ak lòt nan moman kote ke anpil fanmi ap rete tann ak gwo kè kase syklòn Irma.

Esaie N. Boncoeur

Girl Power — A Love for Haiti

As a woman, I love to find strong woman role models wherever I am. I always look for women who are strong, independent, gracious, humble and fun. I often think of the woman that I hope to be, the role model that I could be for others. I think of the qualities that form a…

via Girl Power — A Love for Haiti